Protocole SE Index du Forum
Protocole SE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[duo Kyo et Rosa] Bienvenue à Hellsing

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Protocole SE Index du Forum -> RP - Terre -> Dreamon -> Le Zenith "Aux sourds en furie"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kyo von Pandora (PNJ)
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 10 Jan - 19:35 (2013)    Sujet du message: [duo Kyo et Rosa] Bienvenue à Hellsing Répondre en citant

Mercredi 9 janvier 2554, H-10.
Aujourd’hui est un grand jour… Oui… Très grand jour. Il restera dans la mémoire de ces abrutis d’humains qui se croient si… Supérieurs… C’est la fin d’une ère… Une ère qui aura été très brève… Nous voici dans l’Ere Nouveau ! Celui de…

« Mon premier te pompe, mon deuxième est ta maison, mon troisième est purifié par ta personne et mon tout est une corporation. Qui suis-je ? »

Mon androïde qui sonne ? La réponse est sans hésitation Van Hellsing mais pourquoi m’appelleraient-ils ? C’est étrange… Ceci dit, autant que je décroche, ça pourrait être intéressant.

« -Allo ?
-…
-Oui, j’avais compris que c’était vous, mais pourquoi m’appeler ? »
-…
-Ah, je vois… Eh bien, vous dites que vous êtes à la pointe de la technologie, et vous me le certifiez en ce moment, non ?
-…
-Apportez-moi un fusil à tirs gravitationnels et assez de balles pour les militaires présents dans ce cas.
-…
-Si cela vous amuse, mais j’espère ne pas vous choquer. Au rev… Mais au fait… COMMENT VOUS AVEZ EU MON NUMERO ?! »


SALOPE ! Elle a raccroché ! Ah mais putain, on a publié mon numéro sur un site de cul pour que tous les connards l’aient ou quoi ?!

Mercredi, 9 janvier 2554, H-6.
J’ai beau continuer à jouer à « Réalité Virtuelle », je ne fais que penser à ce concert de tout à l’heure… Ce que je vais y faire… Je n’ai aucune joie d’être monté niveau 32 juste avant de déco… Pour mon absence lors de ma mission, j’ai trouvé la bonne excuse de visite de membres de ma famille venant d’Antarctique pour ne pa me co ce soir… Ça a marché, mais bon, je les avais étonné de connaitre la « famille »… Mon Maitre est ma famille… Mais cela fait plus de 200 ans que je ne l’ai plus vu… Enfin, c’est mon jeu d’acteur qui leur a fait dire cela, je ne leur en voudrais pas……… En fait, si.

Mercredi 9 janvier, H-4.
Voilà l’heure de préparer mon hologrammeur… Ça va être une soirée dansante, ne vous inquiétez pas mes chers amis…. JE vais bien m’amuser. Mon sourire sadique et sournois ne pouvait plus me lâcher. Tant de joie que de provoquer un si grand malheur… Wait… WHAT ?! 150 000 places ?! Dieu que le quatrième art est souillé par-delà les personnes qui écoutent ces horreurs… Je purifierai la musique… Et ils mourront donc avec… Mhmm… Cependant, avec autant de places, ça fera environ… Cinq équipes de confirmés avec leur chef… Je vais devoir me montrer créatif pour défendre l’Honneur du quatrième art… Pfff… Que c’est lassant ! Faudra que je trafique leur saloperie pour switcher avec des munitions normales… J’aurais dû leur demander en fait…

Mercredi, 9 janvier 2554, H-2.
Ok… Je suis prêt. Prenons la peine d’être classe pour un aussi grand événement. Chemise bleue lignée jaune à longue manches et en soie, ouverte bien évidemment et en dessous un T-shirt jaune en nylon. Pantalon en toile bleu et des chaussures vernies de la même couleur. Le soir est tombé, il est l’heure d’y aller…

Mercredi, 9 janvier 2554, 19h00.
Même si il peut accueillir de nombreuses pourritures souillant le quatrième art, ce zénith est magnifique… Il est dommage que cette princesse à la voix d’or n’ait qu’un unique preux chevalier… Je n’aurais pas la force de le purifier seul… Oh putain je commence à parler comme une saloperie d’ange, quelle horreur ! Alors… Où est-elle ? Ah, là.

« Bonsoir… Prête pour le spectacle ? J’espère qu’il vous plaira… Et qu’aucune conséquence ne sera à venir… ceci dit, laissez-moi le plaisir des vingt militaires… Où est l’arme ? »

Fumant encore comme une truie, elle indiqua une petite caisse avec les bannières d’Hellsing… Je l’ouvris soigneusement et découvris le bijou.


« Magnifique… Et nul besoin de la trafiquer… Je dois l’avouer Miss, belle technologie… Le détecteur ne le détectera pas ? »

Elle me fit non de la tête avant que je n’hoche la tête pour la remercier, finissant en m’inclinant pour la saluer. Je me trouvais face à l’entrée, plus aucun file de nos jours, juste des milliers de clochards autour du bâtiment. Certains tentaient d’entrer et c’est ainsi qu’une alarme retentissait. Des gardes venaient les tabasser avant de les renvoyer dans la rue, leur Enfer… Ah, ah… Fini les tickets truqués, bonjour le détecteur des invités… Pourriture de civilisation… Encore, un concert de c connard, d’accord… Mais Nirvana par exemple, ça devrait être ouvert à tout le monde ! Un moyen de pression contre la basse populace… Allez, entrons, le spectacle ne tardera pas à commencer…

Mes calculs ne s’étaient pas fondés exacts… Oui je pouvais déceler de nombreux gardes, mais il étaient au moins 25 confirmés d’après les tenues… Ce qui fait une cinquième escouade… Et un qui serait un plus grand chef que les autres ?

Fondons-nous dans la foule, achetons l’une de ces boissons de ces hommes… Les « bières » ne me sont pas servies sous prétexte que je suis trop jeune… JE POURRAIS ÊTRE TON ARRIERE ARRIERE ARRIERE ARRIERE GRAND-PÈRE CONNARD ! Je vais donc me contenter d’eau… Quoi que ce soit, ce n’est qu’un subterfuge pour me fondre dans la foule… Mon régale sera bien plus tard…….
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Jan - 19:35 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rosa Van Hellsing
Démons

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2012
Messages: 15
Mi-ange mi-démone Féminin Métamorphe - Changeforme
Insignes: 15
Bénéfices: 1,00

MessagePosté le: Ven 11 Jan - 23:16 (2013)    Sujet du message: [duo Kyo et Rosa] Bienvenue à Hellsing Répondre en citant

Mercredi matin ... Rosa était déjà réveillée, s'étirant de tout son long. Elle descendit les larges escaliers, baillant. Deux heures de sommeil ... C'était beaucoup trop ! Elle s'étira, partant dans le spacieux salon. La sang-mêlé prit son téléphone sur la table, composant un numéro qu'elle avait déjà enregistré. La réponse ne se fit pas attendre, bien sûr.


« -Allo ?
-Oui, bonjour ... Ici Van Hellsing.
-Oui, j’avais compris que c’était vous, mais pourquoi m’appeler ?
-Juste ... Avez-vous besoin de quelque chose pour ce soir ? Nous aimons satisfaire le moindre caprices de nos agents, ou potentiels.
-Ah, je vois… Eh bien, vous dites que vous êtes à la pointe de la technologie, et vous me le certifiez en ce moment, non ?
-C'est exact. Nous pouvons vous apporter ce que vous voulez. Même une arme en fabrication. Alors, que voulez-vous ?
-Apportez-moi un fusil à tirs gravitationnels et assez de balles pour les militaires présents dans ce cas.
-Juste ça ? Tu n'es pas demander, Kyo. Bien, si tu le souhaites, à ce soir. Je viendrais en personne, sans larbin, comme l'autre fois.
-Si cela vous amuse, mais j’espère ne pas vous choquer. Au rev… Mais au fait… COMMENT VOUS AVEZ EU MON NUMERO ?! »



Elle raccrocha, ne répondant même pas. Il n'avait qu'à réfléchir. Elle partit manger, Darren étant déjà là, en caleçon. Sa mère soupira, qu'allait-elle faire jusque ce soir ? Peut-être aller chercher le fusil ... Ouais. Pourquoi pas. Elle ira elle-même pour une fois. Elle prit une barre de céréales, la mangeant, avec un grand sourire.


« Toi, t'as une idée derrière la tête ...
-Non, je vais juste chercher le matériel pour le petit vampire. »


Le démon grogna, sortant avec hâte de la cuisine. Rosa envoya un message à l'une de ses connaissances, lui écrivant l'arme qu'elle souhaitait. N'attendant aucune réponse, elle partit se laver et se changer. Habillée comme à son habitude, elle sortit, se dirigeant vers les abords de la ville. Beaucoup de bourgeois la regardaient, horrifiés. Il faut dire, tout le monde connait sa nature et sa race. Et son accoutrement est du moins provoquant. En passant chez les pauvres, on la sifflait. On la draguait. On lui demandait plusieurs choses des plus indécentes, auxquelles elle répondait avec un sourire : Peut-être un jour !




Elle arriva à destination après quelques dizaines de minutes. Devant un vieux hangar. La femme passa par la petite porte de service. Dans ce vieux taudis, un vieux canapé, un écran plasma qui grésille et le reste, ce ne sont que des armes en tout genre. De toutes les époques et de toutes les spécificités que l'on peut imaginer. Un claquement se fit entendre, un homme aux cheveux mi-longs bruns était là, fermant une caisse.


« Azan ! Tu as déjà l'arme ?! Je pensais devoir attendre !
-Bonjour. Ouais, je l'ai. Comme ça, tu vas pas encore m'énerver. »


Il tapa dans la caisse, avec les insignes de Hellsing. Elle souriait, la prenant.


« Je peux pas rester jusque ce soir ? S'il te plait ! Si je rentre, Eliam va me sauter dessus !
-Déjà, c'est l'inverse. Tu vas sauter sur Eliam. Et tu peux rester mais tu touches à rien. »


Il ne finit pas sa phrase que la démone venait d'appuyer sur un petit fusil qui fit un un trou dans le mur ! Elle passa sa journée à ne faire que des conneries. Aimant voir Azan s'énerver lorsqu'elle appuyait sur une gâchette ou un bouton.


~ Plus tard, dans la soirée ~


Après s'être fait mise dehors par l'homme, elle soupira, prenant la caisse. Rosa partit vers le club, sachant qu'elle allait s'emmerder. Elle attendait, fumant. Une saleté de tic qu'elle essayait d'oublier.


« Bonsoir… Prête pour le spectacle ? J’espère qu’il vous plaira… Et qu’aucune conséquence ne sera à venir… ceci dit, laissez-moi le plaisir des vingt militaires… Où est l’arme ? »


Elle montra la caisse, jetant le cigare et l'écrasant.


« Magnifique… Et nul besoin de la trafiquer… Je dois l’avouer Miss, belle technologie… Le détecteur ne le détectera pas ? »


Comme si c'était évident, elle secoua la tête. Dès qu'il fut parti, elle prit sa forme originelle, cette forme mélangeant son côté démon et son côté ange. Elle s'envola, pour atterrir sur le toit. Elle reprit sa forme humaine, s'étant installée près d'une fenêtre de la toiture pour admirer le spectacle. Pour mieux se déplacer sur ce terrain, elle prit une forme de chat blanc, se baladant entre les fenêtres, commençant à siffler lorsque le concert commença, ne supportant plus ce genre de musique depuis un moment.
Revenir en haut
Kyo von Pandora (PNJ)
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 12 Jan - 17:00 (2013)    Sujet du message: [duo Kyo et Rosa] Bienvenue à Hellsing Répondre en citant

Pouvez-vous vous imaginer ? Êtes-vous humainement capable de comprendre l’Horreur sous sa forme naturelle ? De toute l’existence que j’ai pu mener, je crois ne pas avoir subi pire dans mes oreilles… Si elles pouvaient saigner, ça serait une mare… Vous prenez Justin Bieber à côté c’est pas le même niveau ! C’est comme le saké et le pinard, c’est totalement opposé ! La bière et l’eau aurais-je envie de dire même… Non… Il fallait que ça se termine et au plus vite… Je ne pouvais attendre la pleine puissance de la Lune… Il fallait en finir bien plus vite… Personne n’est capable de résister à ces horreurs… C’est encore pire que sur leur enregistrement que j’ai subi avec Rémi l’autre jour… Si tu pouvais voir ce qu’il va se passer mon p’tit, j’te choquerais à jamais.

Je n’en pouvais plus… En plein milieu d’une chanson plus pourrie que les autres, je créais une boule de gravité dans ma main, commençant à créer son champ de rayon jusque toute la salle. Elle était neutre sur le temps que je le créais. Un fois prête, ce fut un instant où en effet visuel ils lancèrent des flammes dans les airs, j’envoyais ma boule au sol, rendant la gravité si lourde que tous tombèrent comme des dominos… Sauf moi bien évidemment… Je m’avançais sans mot dire jusqu’à la scène, un regard fermé, haineux. Tête droite, un sentiment de supériorité se faisait sentir de moi. Le public me regardait effrayé… Et j’adorais.

J’arrivais sur la scène, posant mon pied sur la gueule de Rydax Duk, fixant le public. Mon bras droit se tendait, mon hologrammeur était en main. Et ainsi j’eusse commencé un discours :


« Habitants de la Terre, je suis le Chevalier servant du Quatrième Art… Il est temps pour vous de découvrir ce qu’est une musique… Une vraie musique. Je ne puis tolérer plus longtemps ces horreurs faites, et il est temps de les corriger ! Mais ne vous en faites pas… » Je souriais d’un air sadique. « Avant votre mort… Je tenais à vous faire part d’une vraie musique… Pour ne pas vous laisser pourrir en Enfer tout inculte que vous êtes ! Vous êtes prêt ? Sentez-vous votre sang bouillir ? Quelle excitation !! »


    

Je lâchais mon hologrammeur au sol, ainsi nous pouvions voir la scène se transformer. Un concert de Skillet dans les années 2000. Les quatres artistes avec leur instrument ou le micro étaient maintenant debout. Je me trouvais à côté du chanteur, comme si dans ce plan je l’accompagnais… Je m’emparais du micro de Rydax et je criais dedans :

« C’est un titre de Skillet, groupe rock du XXIème siècle… Dreamon, do you feel like a monsteeeeeer ?! »

La guitare et la batterie comme pour m’accompagner se mirent à débuter la chanson. Une fumée jaune sortit e la scène, envahissant les environs avant que le chanteur ne commence à chanter. Durant tout ce temps de préparation, les 25 militaires se libérèrent de mon emprise avec leur puissance, avant de foncer vers la scène.

« The secret side of me, I never let you see
I keep it caged but I can't control it »


J’accélérais le sang des militaires d’une dizaine d’unité de vitesse, les faisant ainsi exploser sur place.

« So stay away from me, the beast is ugly
I feel the rage and I just can't hold it »


Le chanteur, John Cooper se baissait vers le public avant de se redresser. Certains courageux foncèrent sur moi avant que je ne dégaine le fusil avec les balles normales en premier, leur tirant juste entre les deux yeux, chantant en harmonie avec John.

« It's scratching on the walls, in the closet, in the halls
It comes awake and I can't control it »


John avançait à la droite de la scène, alors que je changeais le type des munitions du fusil pour me server du pouvoir de graviter. Tirant au centre d’une cible, son corps se mit à s’y diriger et il finit en un unique point, totalement mort. Pour un autre ennemi, je préférai l’envoyer valser avec violence contre le mur.

« Hiding under the bed, in my body, in my head
Why won't somebody come and save me from this, make it end? »


Des militaires plus expérimentés commencèrent à arriver et en masse en plus, ce qui fit qu’ils s’attaquèrent à moi avec leur poing souvent enchanté par une magie élémentaire. Je mangeais une droite en métal, qui m’envoya à terre. Je ne pus plus chanter à partir de ce moment-là, m’énervant un instant. Je me relevais et mangeais une boule de feu qui m’envoya contre le mur. Je crachais du sang, souriant avec un instinct carnivore qui se réveillait. Alors que John finissait sa question en revenant au centre de la scène, avec ma puissance de vampire je courus rapidement jusqu’au connard qui m’avait envoyé sa boule de feu lorsque je me relevais à peine, tel un lâche.

« I feel it deep within, it's just beneath the skin »

Le corps des artistes commençait à se mouvoir dans tous les sens, et je mordis cet enfoiré. Je me régalais de son sang avant qu’il ne tombe au sol, vidé.

« I must confess that I feel like a monster »

Je léchais mes babines, fixant mes futures victimes… Un regard assassin était dirigé vers eux, avant que je ne m’élance vers eux. Une fumée blanche sortait de la scène pendant que John chantait.

« I hate what I've become, the nightmare's just begun
I must confess that I feel like a monster »


John allait du côté gauche cette fois-ci, et il montait sur une sorte de piédestal, prévue à cet effet. Je récupérais le micro au sol, prenant le fusil de l’autre main. Je tirais de nouveau contre les gardes voulant m’empêcher d’atteindre mon but, et je me retrouvais face à l’un des chefs de groupe. Je mis mon micro face à moi, lui criant à la gueule :

« I, I feel like a monster »

Une balle en plein dans la tempe, à bout portant. Je tournais ma tête vers la droite, tendant mon bras droit dans cette direction, recommençant une scène presque similaire, sauf que j’étais à distance cette fois.


« I, I feel like a monster »

Une nouvelle balle, un nouveau mort. John, lui, traversa toute la scène pour monter sur le piédestal de l’autre côté, courbé vers le public, un air grave. Au son des guitares, je pouvais voir de simples gardes arriver… Aucun pouvoir recensé, si ce n’est celui de la débilité.


« My secret side I keep hid under lock and key
I keep it caged but I can't control it
'Cause if I let him out he'll tear me up, break me down »


Sur le temps qu’il chantait, j’avais dégainé à nouveau le fusil pour tirer sur la chair à canon. Au moment où il dit « break me down », je fus frappé par un éclair. Non, pardon… C’était le poing qui en était entouré. John allait s’apprêter à continuer, et je sentis mon corps se mouiller… Les ondes restées sur moi commençaient à s’exciter… J’étais électrisé… Une douleur sans pareille… Quelle excitation de se sentir si malmené ! Pour une cause si juste !

« Why won't somebody come and save me from this, make it end? »

Je me relevais tant bien que mal, les électrochocs me faisant mal un peu partout. Le sang coulait, mais c’était le miens… Il fallait en terminer au plus vite… L’amusement devenait trop douloureux. Je fonçais sur les gardes pour continuer de les défoncer, me décidant de nouveau à être en symbiose avec John, chantant pour me motiver. Il était retourné au centre de la scène.


« I feel it deep within, it's just beneath the skin
I must confess that I feel like a monster »


J’entamais maintenant des combats de mêlée. Je désarmais les soldats et des combats d’arts martiaux commençaient. Le jeu des militaires était brut et lent. Le mien était plutôt rapide, classe et douloureux. L’un d’eux fut tué par son allié, lorsque je l’esquivais. Il s’est pris une jolie droite en métal et son crâne s’est fracassé au sol.


« I hate what I've become, the nightmare's just begun
I must confess that I feel like a monster »


De nouvelles esquives bien gérées. Un militaires avec une tenue de lieutenant me fonça dessus et voulu m’envoyer le pied dans ma gueule. Il leva ainsi haut la jambe. Je me suis baissé pour passer par-dessous, et arrivé derrière, j’ai d’un coup envoyé un coup de pied dans ses parties… Bye la descendance ! Je fus le seul à crier « I feel like a monster » .

« I feel it deep within, it's just beneath the skin
I must confess that I feel like a monster »


A ma gauche, une givromancienne. A ma droite, un maître de la terre. Chacun lancèrent une technique destinée à me démolir, cependant, je courrais si vite en esquivant pour m’approcher du maitre de la terre. Le micro en main, je lui crachais au visage :


« I, I feel like a monster »


Sur ces mots, je le tuais d’une balle dans le front. Je m’approchais ensuite de l’autre gourdasse et je lui rendis le même spectacle :

« I, I feel like a monster »


Coup de boule, au sol, un tir. La salle se vidait… Il ne restait que les corps… Et ce cher public… Cependant, je n’avais pas pensé à une chose. L’officier présent arriva, m’enfermant dans un mur de lumière. J’en souffrais, c’était une horreur. Ma peau brulait, mais John continuait à chanter, retournant au centre de la scène.

« It's hiding in the dark, it's teeth are razor sharp
There's no escape for me, it wants my soul, it wants my heart
No one can hear me scream, maybe it's just a dream
Maybe it's inside of me, stop this monster »


Il s’accroupit en premier lieu du côté droit de la scène, chantant pour le public bloqué au sol. Je me sentais compressé par cette horrible lumière… J’étais en feu… C’est une image hein ! Il passa de l’autre côté, et plus le temps avançait, plus cette chaleur était horriblement lourde… « stop this monster » sembla avoir motivé l’autre connard pour m’achever… Je vis enfin son visage… Je restais figé… Je voyais mon maitre face à moi… Avant qu’il ne disparut en milliers de chauve-souris. Je ne réalisais plus ce qu’il se passait jusqu’à ce que je vis le VRAI chef arriver.


   

« I feel it deep within, it's just beneath the skin
I must confess that I feel like a monster »


John s’était accroupi au centre de la scène, continuant de chanter. Je regardais mon ennemi arriver et je criai d’une voix monstrueuse, dans un second souffle « I feel like a monster » avant de le faire exploser. Je tendais ma main vers le public, le sang commençait à sortir de chacun des corps présents dans la salle, créant une gigantesque boule concentrée de sang par-dessus. Lors de ma préparation, je pus remarquer Rémi dans la salle, et John continuait de chanter, me faisant réaliser certaines choses…

« I hate what I've become, the nightmare's just begun
I must confess that I feel like a monster »


Il s’était levé et faisait le tour de la scène en chantant. Rémi avait beau être un noob assez salaud qui me faisait chier souvent… Je ne pouvais pas le tuer… Je coupais ce lien, lui rendant son sang, je faiblissais dans mon envie de tout détruire jusqu’à ce que John continue son chant qui me redonna l’envie d’en finir une bonne fois pour toute.


« I feel it deep within, it's just beneath the skin
I must confess that I feel like a monster
I've gotta lose control, he something radical
I must confess that I feel like a monster

I, I feel like a monster
I, I feel like a monster
I, I feel like a monster
I, I feel like a monsteeeeeeer »


Je fis exploser l’énorme boule, ayant donc vidé le corps de chacun d’entre eux, les corps étaient vidés de sang… Tous étaient morts. Mon hologrammeur s’éteint dans un petit son agaçant. Le silence. Le calme plat. Le noir. Le sang était étalé partout contre les murs, les fenêtres, les corps, sur moi… Il y en avait partout. Je repris mon hologrammeur et j’entendais l’unique bruit de la pièce. Un enfant, il pleurait. Ce n’étais pas vraiment de la tristesse, il y avait de la peur… Et même plus que de la peur… Jamais il ne se serait douté cela de moi, certainement…

Je me régalais du sang sur mon corps, me dirigeant donc vers Rémi… je me demandais pourquoi j’avais sauvé ce bouseux, mais je n’avais aucune réponse… Je supprimais ma boule de gravité, et le relevais. Il se débattait et cherchait à s’enfuir. En tout premier lieu, je me transformais en chauve-souris et me dirigeais devant lui pour le bloquer, et j’essayais d’être assez convainquant sur mon ton :


« Parle de ce spectacle, de ma nature ou quoi que ce soit à qui que ce soit, et ta vie ne sera plus épargnée… Maintenant, ton choix est fait… Rentre chez toi, j’espère ne pas devoir faire ce que je n’ai pas pu faire… »

Je pouvais sentir une odeur désagréable s’échapper… Je ne comprenais pas quoi… Il partit et je remarquais un sol mouillé… Putain ce con avait fait dans son froc, c’est dégueulasse ! Je me barre… Argh…


Le lendemain, dans le milieu de la nuit.

Le manoir Hellsing était assez bien foutu, cependant, une vie dans cet endroit ne me plaisais guère… Peut-être m’y ferais-je… Mais ça ne sera pas pour tout de suite… J’ai d’autres choses à faire pour le moment. Je me retrouvais face à Rosa sur son bureau, encore en train de fumer cette peste… Le cigare ne restera pas longtemps, même si ça ne fait pas partie du quatrième art !

« J’accepte d’être dans la Fondation, je n’ai entendu aucune suite contre moi… Ceci dit, ne me reprochez pas sa survie, je reste libre de mes choix. Et un autre choix… Pour le moment, je vais rester chez moi… Si un jour le manoir me sera inévitable, je viendrais. »

Tenant son cigare à la main, avec une sorte de… Sourire ? C’était assez louche, je sais pas si c’était un foutage de gueule ou du sérieux… Je le saurais bientôt… Sournoise ? Boaf… Enfin, elle dit donc cela :

« Bienvenue à Hellsing, Kyo von Pandora. »
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:28 (2018)    Sujet du message: [duo Kyo et Rosa] Bienvenue à Hellsing

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Protocole SE Index du Forum -> RP - Terre -> Dreamon -> Le Zenith "Aux sourds en furie" Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange | Modified by Nhil
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com