Protocole SE Index du Forum
Protocole SE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[duo Valkan et Near] Grâce et clémence

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Protocole SE Index du Forum -> RP - Terre -> Dreamon -> Le Quartier Pauvre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valkan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 24 Déc - 22:39 (2012)    Sujet du message: [duo Valkan et Near] Grâce et clémence Répondre en citant

Une nouvelle nuit se déroulait à Dreamon, la neige tombait en abondance, comme tous les hivers lors des fêtes de Noël et du Nouvel an. Toutes les maisons des quartiers bourgeois étaient illuminées en ce réveillon de Noël. Le Quartier Divertissement passait à l’antenne de nombreuses émissions de détentes, avec les traditionnels films de cette fête.

Dans la rue, le calme. Le vide. Depuis de trop nombreuses années, il n’existait plus d’association pour aider les Quartiers pauvres en les nourrissant en suffisance pour les fêtes. Il ne restait que l’église…

Mais pour cette fois, nous ne nous intéresserons pas à l’église, mais bien à l’orphelinat des quartiers pauvres, un orphelinat où l’on pouvait apercevoir un petit garçon aux cheveux d’un intense blanc. Il se trouvait dans un salon, où il priait en l’honneur des enfants.

Toute la nuit aurait pu être aussi simple… Et pourtant, de derrière une vitre, l’on pouvait apercevoir un énorme tigre à la robe rouge tel le feu… Ce feu qui illuminait toutes les cheminées de la cité. Il était assis derrière cette fenêtre, dans le froid et le noir. Sa tête était basse, son regard était triste. Son pelage, comme je disais plus haut… N’est pas réellement rouge en réalité. Il était couvert de neige.

Le ventre du félin hurlait famine, tandis que son regard criait pardon. Il fixait sans relâche le petit garçon qu’il avait déçu la veille. Il était occupé de geler, il avait mauvaise mine… Tant de misères qui se lient facilement à ce quartier… Même si il n’était pas triste pour exactement les mêmes raisons que les pauvres habitants d’ici.

Durant la journée, le félin parcourut un long périple. Dans les nombreuses ruelles où il restait pour échapper aux policiers, il n’était pas rare que des brigands s’attaquent à lui. Il était facile de le remarquer par les blessures qu’il gardait sur lui. Il n’essayait pas de se défendre, sans trop comprendre pourquoi, il était très atteint par la façon où il a été éjecté lorsqu’il était à l’église, alors qu’il ne pensait qu’à sauver les filles en détresse… Ses sauveuses, pour leur rendre la pareille.

Une larme perla, et se cristallisa sous son œil. Pourquoi n’arrivait-il pas à se sentir trahi ? Dans un temps normal, ce félin aurait réalisé qu’il n’était pas fait pour rester avec eux… Qu’ils n’en valaient pas la peine. Il n’aurait souhaité que vengeance… Mais non… Il voulait être pardonné, mais il ne savait pas comment il pouvait le faire… C’est pourquoi il reste en dehors de l’orphelinat, à observer la personne à laquelle il est attaché.

Comment pouvait-il s’infliger un tel châtiment ? Est-ce qu’il en valait la peine ? L’avenir le lui dira.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Déc - 22:39 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Near Heaven
Anges

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2012
Messages: 64
Ange Masculin Lumière
Insignes: 53
Bénéfices: 0,83

MessagePosté le: Lun 24 Déc - 23:31 (2012)    Sujet du message: [duo Valkan et Near] Grâce et clémence Répondre en citant

La veille de Noël, la nuit où tout est possible, où tout est joyeux, lumineux et merveilleux dans le cœur de tous les enfants, près de la cheminée avec une tasse de lait de poule, plus haut les parents avec un verre de vins chauds... Et tout en bas, du pain rancit et une bouteille d'eau gelée par le froid... Noël n'est peut pas un soir si merveilleux que ça pour les habitants du Quartier-pauvre de la capitale francophone, dans le quartier mort de la vie urbaine, abandonné par les lumières des lampadaires, une et une seule lumière subsiste encore, comme une unique bougie sur un sapin de Noël.


À l'entrée de cette lumière nous pouvons entendre de l’extérieur les rires des enfants habitant à l'intérieur de l'édifice luminescent, aux bordures d'une fenêtre nous pouvons, sans l'entendre, remarquer la complainte d'une bête couverte de neige, cette dernière tombant toujours aussi abondamment, en nous approchant de la bête, nous pouvions remarquer qu'elle ne fixait qu'une chose à l'intérieur de cette habitation.


Un jeune enfant agenouillé contre le vieux parquet d'une maison vieille, sa chevelure semblait être aussi blanche que le manteau neigeux qui s'amassait là-dehors, nous pouvions reconnaître cet enfant, oui c'était bien lui, le prénommé Near ou Charles que nous n’arrêtions pas de rencontrer ces derniers temps, alors que la bête le fixait, nous-nous faufilâmes à l'intérieur de la bâtisse.


Nous-nous retrouvions alors dans un genre de salon tapissé d'une vieille moquette rougeoyante, d'une cheminée qui semblait être bouchée ou hors-service, un poêle servant de chauffage, un petit sapin décoré de par des décorations artisanales, certainement fabriquées par les enfants de ce qui semblait être un orphelinat.


Agenouillé face à une croix de Jésus accrochée sur le mur craquelé de ce petit salon, l'enfant priait en silence jusqu'à ce qu'il fasse le signe de la croix avec ses mains, se relevant ensuite. Il regarda un instant une vieille horloge au tintement faible, l'horloge annonçait alors 23h12, la messe de Minuit devait déjà être en train de se réaliser à la cathédrale de notre Point-du-jour, alors que l'enfant restait là à garder les orphelins.


Se faufilant dans un petit pull de laine blanc il regarda par la fenêtre en s'habillant, la stupéfaction et la surprise de voir la bête assise là comme à son chevet stoppa l'enfant juste l'espace d'un instant, finissant de s'habiller, l'enfant aux cheveux blancs passa par-dessus l'un des canapés du salon pour arriver plus vite vers le fenêtre, en grossissant les yeux, la bouche légèrement ouverte il posa sa main droite contre la vitre en regardant la bête qui à présent la regardait d'un air désolée, elle semblait pétrifiée de froid et rongée par le désespoir et la mélancolie comme la neige qui rongeait la couleur de son pelage.


Sans perdre une seconde de plus, l'enfant ouvrit la fenêtre, une rafale de vent glaciale pénétra dans la pièce le temps que l'enfant hisse la bête hors du dehors, priant pour qu'elle puisse l'aider, étant bien plus petit et moins fort qu'elle, lorsqu'elle arriva à pénétrer dans la pièce, l'enfant referma la fenêtre et l'approcha du poêle à bois, s'assaillant face à elle en retirant le plus gros de la neige qui c'était invitée à saupoudrer son pelage, et tout en se relevant il prit le bout d'une couverture cousue à la main et la tira du canapé à côté d'eux pour ensuite passer la couverture sur le dos du félin, le blottissant bien dans cette couverture, l'enfant posa ses mains sur les joues de la bête la fixant avant de lui parler.


    « Miséricorde... Pourquoi avez-vous fait une telle chose, noble animal ? » Questionna l'enfant en regardant l'état de la bête, continuant par. « Vous-voyez-vous un peu dans quel état vous êtes, la bête à la robe écarlate a était remplacée par une bête au pelage blanc et une apparence amaigrie. » Avoua le garçon, essuyant le pelage de la bête encore mouillé, serrant la couverture contre le corps de cette dernière, frottant le dos de la bête pour réchauffer un peu la couverture.

_________________
Revenir en haut
Valkan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 25 Déc - 09:03 (2012)    Sujet du message: [duo Valkan et Near] Grâce et clémence Répondre en citant

Le temps semblait s’arrêter pour Valkan, interminable… Comme si il gelait sur place, qu’il ne pouvait plus le voir avancer… Et pourtant, il avait avancé. L’enfant s’habillait d’un pull de laine blanc, tout en regardant par la fenêtre. Son étonnement fut grand, mais son blocage bref. Il sauta au-dessus d’un canapé en s’approchant de la fenêtre et posa sa main contre la vitre. Valkan avait mauvaise mine et n’arriva qu’à baisser ses oreilles gelées, suppliant son pardon.

Son cerveau était gelé, comme son corps… Il n’arrivait même plus à se demander « Pourquoi », il agissait, juste. Mais certainement que si il se retrouvait de l’autre côté de la vitre, que si le gel ne l’atteignait pas jusqu’au plus profond de lui… Il se demanderait « Pourquoi ».

A son tour, l’étonnement arriva. L’enfant ouvrit avec hâte la fenêtre, et le froid pénétra dans l’orphelinat, où déjà des plaintes arrivaient à survenir. Near essayait d’amener Valkan à l’intérieur, mais il n’était pas assez fort pour cela. Dans un effort, par le moyen de ses membres congelés, il sauta à l’intérieur. La fenêtre fut refermée l’instant d’après.

Near amena Valkan près du poêle à bois, seule source de chaleur du salon… Il se pourrait même qu’elle soit la seule de l’orphelinat, ce qui expliquerait la présence de nombreux enfants… Mais le félin ne les voyait pas encore… Il ne voyait personne, son regard était vide, son corps frigorifié… Était-il tombé malade ? Là est la question…

Il fut débarbouillé et couvert d’une couverture. La chaleur pouvait maintenant commencer à arriver et reprendre sa place, mais la bataille n’allait pas être si simple que cela. Le félin n’aidait pas beaucoup il faut dire, il ne réagissait à rien, jusqu’à ce qu’une main, chaude pour Valkan qui était gelé, se posa sur sa joue. Son regard se posa sur Near, tout en gardant sa tête basse, et il l’écouta parler :


« Miséricorde... Pourquoi avez-vous fait une telle chose, noble animal ? Vous-voyez-vous un peu dans quel état vous êtes, la bête à la robe écarlate a était remplacée par une bête au pelage blanc et une apparence amaigrie. »

Il continuait de réchauffer la couverture, tout en la frottant contre Valkan pour le décongeler. Valkan ne sentait pas la force d’y répondre, mais il pénétra son esprit, pour lui parler. Durant ces mots, un animal a commencé à être le centre des attentions, les enfants semblaient être ravis de voir un animal.

*Quelle que soit la valeur de mon acte, ces filles m’avaient libéré d’une prison, une cellule, dans laquelle l’Homme a mené des expériences contre moi… Ils m’ont doté d’une intelligence souillée, la leur. Des dons… Mais ils ont aussi supprimé ma nature, arrachant mes dents de sabre. Mon devoir était de l’aider, à mon tour…* Il marqua un long arrêt, les larmes perlant de nouveau sur son visage. *Je ne peux pardonner l’Homme de m’avoir séparé de ma famille, de mes semblables… Je n’arrive plus à me souvenir d’eux… De tous… Et pourtant, l’un d’entre eux ne veut pas sortir de ma tête… Sans comprendre pourquoi, il se passa de nombreuses réactions avec mon corps ou mon esprit, comme le fait de m’être confessé pour votre religion, alors que nous autres félins n’avons pas ce « Seigneur »… Et ces actions…* Valkan posa sa tête contre la poitrine de Near, de chaudes larmes coulant contre. *Je ne savais pas comment agir pour me pardonner… Et je n’osais pas non plus… Votre Seigneur pourra me pardonner s’il le veut… Mais moi… C’est le tien que je veux… Ne me demande pas pourquoi… Je n’arrive pas à trouver la réponse moi-même.*
Revenir en haut
Near Heaven
Anges

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2012
Messages: 64
Ange Masculin Lumière
Insignes: 53
Bénéfices: 0,83

MessagePosté le: Mar 25 Déc - 14:46 (2012)    Sujet du message: [duo Valkan et Near] Grâce et clémence Répondre en citant

Les orphelins arrivèrent alors en trombes autour de la bête et de l'enfant à la chevelure blanche, certains étaient méfiants, d'autres essayent de toucher la couverture qui avait été posée sur cette dernière et pour terminer, certains quant à eux observaient simplement la bête d'un air interrogatif, surpris et à la fois heureux de voir un tel animal dans la salle commune de leur orphelinat. Une salve de question venant de ces derniers retentit alors dans la pièce, dans un fort brouhaha, les orphelins questionnèrent Near.


    «C'est une peluche Charles .?!» Demanda le petit Nicolas que nous avions rencontré dans l'église lors du goûter organisé par l'archidiacre et les paroissiens de l'église, une autre question, venant d'une petite fillette qui venait de s'asseoir près de la bête et de l'enfant à la chevelure blanche. «C'est ton cadeau de Noël ?. Mais le papa Noël n'est pas encore passé... ! M'euh, pourquoi elle pleure la peluche ? » Elle fut presque coupée par un autre enfant, celui-ci allongé sur le canapé, il ricana lorsque la bête posa sa tête contre la poitrine de Near. «Elle est z'amoureuse la peluche... Bouh ! » Charles/Near soupira légèrement, la tête de la bête contre sa poitrine, il penchait en arrière sous le poids quelle engendrait mais caressait toujours sa joue tout doucement, il leva la tête et parla alors à toute l'assemblée d'enfants. « Chers camarades, cet animal n'est en aucun cas un cadeau de Noël ni même une peluche d'ailleurs... Cette bête est capable de ressentir des émotions, des sentiments, voilà pourquoi elle pleure. Elle est en plus frigorifiée, que diriez-vous de tous venir pour l'aider, n'ayez crainte elle ne vous fera aucun mal. » Invita l'enfant aux habits blancs à ses camarades, et c'est dans une exclamation que tous les enfants se mirent à faire un câlin à la bête c'est tout une masse humaine qui se serra contre la bête pour la réchauffer, et c'est en souriant doucement que Near répondit alors à la demande de la bête. «J'ai compris la souffrance de votre cœur noble bête, je suis prêt à vous pardonner alors... Je ne combat pas les pêcheurs mais le pêchés... Vous n'avez plus à vous inquiéter pour cela, noble animal. » Réponda l'enfant en essuyant les larmes qui coulaient sur le visage du félin, venant l'embrasser sur le museau avant de regarder en ricanant tous ses petits camarades faisant office de chauffage vivant pour la bête.

_________________
Revenir en haut
Valkan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 25 Déc - 16:12 (2012)    Sujet du message: [duo Valkan et Near] Grâce et clémence Répondre en citant

Le centre d’attention fut bel et bien le petit Valkan, pris pour une peluche, un cadeau de Noël ou même l’amoureux de Near ! Quoi que pour ce petit détail je serais d’accord moi…

Euh… Enfin… Non ! Que dis-je voyons ? Ce petit vaurien n’a donc pas compris la détresse du petit chaton en manque d’amour ? Oh lalaaaa…. Pauvre petite bête abandonnée après un meurtre qu’elle a commis devant une église ! C’était bien mérité !


« Chers camarades, cet animal n'est en aucun cas un cadeau de Noël ni même une peluche d'ailleurs... Cette bête est capable de ressentir des émotions, des sentiments, voilà pourquoi elle pleure. Elle est en plus frigorifiée, que diriez-vous de tous venir pour l'aider, n'ayez crainte, elle ne vous fera aucun mal. »


Hein ? Ah, il prend sa défense maintenant ? Tsss… Il ressent des émotions, tu parles… Si je vous contais la réaction qu’il a en servant de peluche à réchauffer… Ah, il faut que je le fasse ? Bah oui, c’est juste…

Valkan était crispé sur lui-même. Il sentait son corps se chauffer, mais de petits grondements s’échappaient de ses lèvres qu’il calma rapidement, fixant d’en bas Near. Même sans qu’il ne lui dise, il comprit dans un certain sens que ces orphelins n’ont pas toujours l’occasion d’avoir un animal… Domestique ah ah….


«J'ai compris la souffrance de votre cœur noble bête, je suis prêt à vous pardonner alors... Je ne combats pas les pêcheurs mais le pêchés... Vous n'avez plus à vous inquiéter pour cela, noble animal. »

Il essuyait ses larmes sur le temps qu’il levait la tête à ce qu’il venait de dire, pour le regarder toujours dans les yeux, et ce dernier vint l’embrasser sur le museau, ce qui gêna le petit animal qui eut un petit recul. Alors qu’il servait toujours de couverture, il voyait Near d’un autre œil, même si après son geste il a ricané en direction de ses camarades, ce qui laissa le félin dans le doute.

Malgré que les enfants continuaient leur calin chauffant, Valkan les tira légèrement, venant déposer une léchouille sur la joue de l’enfant.


*Pourquoi… Je réagis comme cela ? Peux-tu… Me répondre ?*
Revenir en haut
Near Heaven
Anges

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2012
Messages: 64
Ange Masculin Lumière
Insignes: 53
Bénéfices: 0,83

MessagePosté le: Mar 25 Déc - 20:35 (2012)    Sujet du message: [duo Valkan et Near] Grâce et clémence Répondre en citant


Les enfants étaient tous content d'avoir un animal avec qui il pouvait se câliner joyeusement, peut-être pas forcément que pour l'aider non plus mais c'était assez plaisant pour ces enfants qui n'avaient pas le droit à ça chaque jour, c'était pour ainsi dire, une chose exceptionnelle et très inattendue, aussi bien pour eux que pour nous. La bête vient alors, après une légère absence de timidité rendre le baiser innocent que venait de lui faire l'enfant aux cheveux blancs, lui déposer sa langue contre sa joue pour la lécher, une réaction qui ne dérangea pas la personne à qui elle était destinée puisque même un chien ou chat le ferait, pourtant la bête ne savait pas pourquoi elle avait fait ça, elle demanda alors conseil à l'enfant, essayant d'obtenir une réponse à son questionnement.


    Pénétrant alors intimement dans l'esprit de cet enfant, elle déclara à celui-ci. *Pourquoi… Je réagis comme cela . Peux-tu… Me répondre ?* Near ne put répondre simplement quand haussant les épaules, lui expliquant à l'oreille cette chose. «Dieu seul le sait, noble bête. Peut-être avez-vous simplement voulu m'adresser un signe d'affection avec ce geste. » Il laissa ses mains sur les joues du félin en regardant ses camarades qui lassés de servir de bouillotte chauffante, plusieurs regardèrent alors la vieille horloge en criant d'un air stupéfait, elle affichait 23h35, il ne restait plus que 25 minutes avant que le père Noël ne commence sa grande tournée de jouets, l'un d'eux s'exclama.«Charles ! Charles ! Il va bientôt falloir qu'on aille dodo... Tu peux nous raconter une histoire ?! » Aussitôt, plusieurs demandèrent la même chose, en accord avec son camarade. «Oh oui ! Une histoire Charles ! Une histoire ! Une histoire ! » L'enfant aux cheveux blancs calma doucement l'assemblée des enfants en battant des bras en avant et leurs disant de bien vouloir se calmer, ce qui ne marcha pas jusqu'à ce qu'il prévienne... «Calmez-vous tous sinon il n'y aura pas d'histoire ce soir... » Aussitôt les enfants se calmèrent et s'assiérent par terre ou s'allongèrent pour certains aux sols ou sur le dos de la bête, les yeux tous rivés vers l'enfant aux cheveux blancs. Near regarda cette dernière, cherchant une histoire à raconter, c'est alors que la bête elle-même lui donna une idée de conte à raconter, c'est dans cette position qu'il commença alors cette histoire. «Alors... Il était une fois, une jeune paysanne qui vivait avec son père dans un village depuis quelques mois, il n'était pas vraiment comme les autres villageois, malgré son apparence d'adulte, sa tête était toujours remplie de rêve et de bonnes histoires, les gens la trouvaient différents car elle était souvent dans la lune et qu'elle adorait par-dessus tout, lire des livres, même lire les mêmes plusieurs fois... » Sans faire de bruits ou même couper la parole à leur camarade, les enfants l'écoutèrent raconter cette histoire qui semblait commencer un peu comme beaucoup d'autres histoires merveilleuses. «... Son père qui était un grand créateur ce rendit alors avec sa nouvelle création et à cheval dans une autre ville pour exposer sa création, mais en route... Il prit alors le mauvais chemin et se perdit dans une forêt affreusement sombre et éffroyable, s'enfoncant dans cette forêt inconnue, il tomba dans son malheur face à une meute affamée de loup...» Les enfants lâchèrent un soupir d'effroi, écoutant continuellement leur camarade avec une grande attention, la trame de l'histoire commençant à prendre place.



L'enfant prolongea l'histoire jusqu'à ce que tous les enfants se soient endormis, la plupart étaient allongés sois sur les canapés, sur le tapis ou près de la bête, cette dernière ne semblait avoir été endormie par l'histoire que venait de conter l'enfant à la chevelure blanche, ce dernier était toujours assis, ses mains posées contre la joue de l'animal, il regardait chacun des enfants tout à tour, souriant doucement alors que l'horloge sonnait presque silencieusement minuit.
_________________
Revenir en haut
Valkan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 25 Déc - 20:58 (2012)    Sujet du message: [duo Valkan et Near] Grâce et clémence Répondre en citant

«Dieu seul le sait, noble bête. Peut-être avez-vous simplement voulu m'adresser un signe d'affection avec ce geste. »

Un geste d’affection ? Lui ? Nooooon, pas possible… Valkan ne semblait pas totalement convaincu de cette réponse, mais il n’eut pas vraiment le temps d’y réfléchir… Il ne fallut que peu de temps avant que les enfants de l’orphelinat demandaient une histoire… Dans un chahut, sinon ça n’aurait pas été drôle évidemment. Mais pour Valkan, ce n’était pas le pire qui l’attendait… C’est ce qu’il se passa après cette phrase :

«Calmez-vous tous sinon il n'y aura pas d'histoire ce soir... »

Certes, d’un côté il y a eu les enfants qui s’assirent ou qui s’allongèrent, mais il eut aussi des enfants qui se mirent sur le dos de la pauvre bête qui n’avait jamais eu à subir ça. Un nouveau grognement s’échappa, mais il s’estompa rapidement. Sous le poids des enfants, Valkan tomba allongé contre les jambes de Near, tête sur le genou. Cette position n’était pas très pratique pour écouter l’histoire, mais au fil du temps, les enfants qui fatiguèrent le lâchèrent.

«Alors... Il était une fois, une jeune paysanne qui vivait avec son père dans un village depuis quelques mois, il n'était pas vraiment comme les autres villageois, malgré son apparence d'adulte, sa tête était toujours remplie de rêve et de bonnes histoires, les gens la trouvaient différents car elle était souvent dans la lune et qu'elle adorait par-dessus tout, lire des livres, même lire les mêmes plusieurs fois...Son père qui était un grand créateur ce rendit alors avec sa nouvelle création et à cheval dans une autre ville pour exposer sa création, mais en route... Il prit alors le mauvais chemin et se perdit dans une forêt affreusement sombre et effroyable, s'enfonçant dans cette forêt inconnue, il tomba dans son malheur face à une meute affamée de loup... »

C’est ainsi qu’il continua longuement l’histoire jusqu’à sa fin. Finalement, les enfants furent endormis, et plus aucun ne se servait de Valkan comme peluche ou coussin. Il put se lever et se rasseoir face à Near, bien mieux placé, pour le regarder dans les yeux… Les deux derniers debouts…

« C’était… Bien ? Pourquoi une histoire avec… Une bête ? » Il laissa un blanc avant de lâcher ce qui le dérangeait… « Je crois que… Je vais devoir te laisser, non ? J’imagine que… J’ai pas ma place auprès de toi ? » Il dit ces mots et vint léchouiller sa joue, comme si il lui disait au revoir. Un coup de langue moins bien placé arriva à ses lèvres… Enfin, c’est qu’un animal après !
Revenir en haut
Near Heaven
Anges

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2012
Messages: 64
Ange Masculin Lumière
Insignes: 53
Bénéfices: 0,83

MessagePosté le: Mar 25 Déc - 22:40 (2012)    Sujet du message: [duo Valkan et Near] Grâce et clémence Répondre en citant

Near termina alors son histoire, les enfants étaient tous couchés et l'horloge affichait 23h55, cinq minutes avant minuit, c'est ce qui pouvait s’apparenter à un très bon timing, faisant attention à ce qu'elle ne réveille pas malencontreusement un des orphelins dans leur sommeil, la bête se releva et s'assit en face de l'enfant encore éveillé, étant les deux seuls encore debout, il valait mieux parler tout bas, la bête fixa l'enfant comme-si elle s’apprêtait à lui sauter dessus, l'enfant la regarda aussi dans le blanc des yeux sans réagir à la fixation qu'elle faisait sur lui, c'est vrai pourquoi cette bête suivait l'enfant comme son ombre et semblait être très attaché à lui ?... La bête questionna sur son choix de l'histoire, intrigué par ce choix.


    « C’était… Bien ? Pourquoi une histoire avec… Une bête ? » Demanda-t-elle gentiment, laissant par la suite le silence prendre la parole, avait-elle du mal à dire quelque chose, ou était-elle gênée à dire la suite? Nous ne pouvions pas vraiment savoir puisqu'elle nous contredit juste après en poursuivant par. « Je crois que… Je vais devoir te laisser, non ? J’imagine que… J’ai pas ma place auprès de toi ?» Redemanda la bête en léchant une nouvelle fois la joue de l'enfant à la chevelure blanche et c'est courageusement qu'elle osa lui lécher cette fois les lèvres, un sifflement venteux et menaçant pouvait se faire entendre dehors, quelqu'un de très HAUT placé ne semblait pas apprécier cela, et l'enfant à la chevelure était quant à lui occupé et essuyer ses lèvres souillées, si on peut dire... Avant de répondre à la bête à voix basse. «Il ne serait pas aimable de ma part que je vous renvoie une fois de plus dehors, surtout si c'est pour vous retrouver dans le même état que tout à l'heure et puis cette fois-ci ce n'est pas mon Seigneur qui vous accueil mais moi. Vous pouvez rester ici si vous le désirez noble bête et puis je ne crois pas que mes autres camarades seraient contre cette idée. » Affirma l'enfant aux cheveux blancs en caressant le front du félin en souriant, poursuivant ensuite. «Et pour l'histoire, votre crinière ma tout simplement faite rappeler cette histoire, voilà tout. Oh avant que je n'oublie, durant votre nuit ici, évitez noble animal de me lécher si prestement les lèvres. Cela peut-être mal interprété ou bien, qui sait..?» Conseilla le même enfant avant de se coucher contre le sol, sur le bout de tapis qu'il restait. 

_________________
Revenir en haut
Valkan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 25 Déc - 23:04 (2012)    Sujet du message: [duo Valkan et Near] Grâce et clémence Répondre en citant

Un coup de vent assez violent tapa contre la fenêtre, Valkan la fixa un instant avant de regarder à nouveau l’enfant, le regard bas par son geste précédent. Tout espoir s’envolait pour le jeune félin, mais il revint aux mots de l’ange face à lui.

«Il ne serait pas aimable de ma part que je vous renvoie une fois de plus dehors, surtout si c'est pour vous retrouver dans le même état que tout à l'heure et puis cette fois-ci ce n'est pas mon Seigneur qui vous accueil mais moi. Vous pouvez rester ici si vous le désirez noble bête et puis je ne crois pas que mes autres camarades seraient contre cette idée. »

Il leva les oreilles à cette annonce, réussissant à ronronner aux caresses sur son front, content de cette réponse qui venait de lui être donnée.

«Et pour l'histoire, votre crinière m’a tout simplement fait rappeler cette histoire, voilà tout. Oh avant que je n'oublie, durant votre nuit ici, évitez noble animal de me lécher si prestement les lèvres. Cela peut-être mal interprété ou bien, qui sait..?»

Tout en penchant la tête sur le côté, Valkan marmonna des excuses d’un air déçu, l’acte n’est pas aussi bien pensé qu’il l’aura réellement espéré. L’enfant se coucha alors, et il fit de même à côté de lui, contre son dos, pour servir de matelas.

« Si tu as froid… Tu peux me le dire… »


Un petit silence régna et un dénommé Nicolas arriva, ce petit sacripant ne dormait pas ! Il semblait heureux de ce qu’il a entendu et s’exclama tout en chuchotant :

« Elle reste dormir la peluche alors ? Cool ! »


Et c’est ainsi qu’un enfant vient se coller contre le dos de Valkan… Qui devint un matelas… Heureusement qu’il était le seul réveillé…
Revenir en haut
Near Heaven
Anges

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2012
Messages: 64
Ange Masculin Lumière
Insignes: 53
Bénéfices: 0,83

MessagePosté le: Mer 26 Déc - 13:14 (2012)    Sujet du message: [duo Valkan et Near] Grâce et clémence Répondre en citant

Somnolant déjà, l'enfant à la chevelure c'était trouver un petit coin de tapis, la bête vient alors se coucher à ses côtés, son ventre et son torse touchant le dos de l'innocent enfant, la bête voulant simplement faire office de matelas pour ce dernier, il ne fut pas offensé ou même gêné par le geste de l'animal et le laissa donc faire. Plusieurs petits coups de vent sifflant tapèrent contre la vitre cela ne semblait être un avertissement... Quoique, peut-être que si finalement ?


    Dans son audace, la bête demanda à l'enfant. « Si tu as froid… Tu peux me le dire… » Incitant certainement ce dernier à le prendre comme couverture, c'est alors que les coups de vent se firent un peu plus violents contre la vitre, et comme une aide divine, un innocent enfant qui ne dormait pas encore s'écria doucement pour ne pas réveiller les autres. « Elle reste dormir la peluche alors ? Cool ! » Et il prit alors d'assaut la bête, venant se servir d'elle comme d'un matelas, l'enfant à la chevelure blanche se retourna et ricana doucement d'un air fort amusé par l'action de son camarade Nicolas, il en profita alors pour répondre à la bête. «Si vous désirez m'aider pour que ma nuit ne sois pas trop froide, vous serez une aide fort appréciée, je vous en remercie, mais faites attention. » Conseilla l'enfant en indiquant la fenêtre d'un coup de tête, avant de se recoucher sur le côté, il ne manqua pas, à voix basse et avant de somnoler de nouveau. «Nicolas, si j'étais toi je m'endormirais à présent, n'oublie pas que nous allons au Charivari de Noël demain, il faut être en forme alors... Bonne nuit.» Son camarade lui réponda en hochant la tête mais Near ne put le voir.

_________________
Revenir en haut
Valkan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Déc - 20:26 (2012)    Sujet du message: [duo Valkan et Near] Grâce et clémence Répondre en citant

Le vent soufflait en cette nuit... On se demandait qui était donc occupé d’offenser le "Dieu"... Un certain félin certainement... Un félin qui, bizarrement, était heureux de la réponse qu'il entendit de la part de l'enfant... Il semblait se moquer d'être servi de matelas, maintenant que l'enfant était d'accord  de se servir de ce félin comme couverture... Cependant... Il ne comprit pas un détail... Pourquoi lui donnait-il ce conseil de "faire attention" ? Sans doute qu'il le découvrira dans de prochaines aventures (POKEMON ! Non... C'est raté).

Il ne dut pas se faire prier, après la réponse de l'enfant, sa patte vint couvrir une partie du corps de l'enfant, qui se retrouvait maintenant contre la fourrure du félin... Elle était encore un peu fraiche au niveau du ventre, mais durant la nuit la chaleur reviendra d'elle-même... Ou du moins, elle devrait... Avec l'énorme connerie d'un certain félin qui reste mon sujet que je ne pronominaliserai pas, une crève traine très certainement dans les parages...

Ce détail, nous le saurons... Dans le prochain épisode !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:06 (2018)    Sujet du message: [duo Valkan et Near] Grâce et clémence

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Protocole SE Index du Forum -> RP - Terre -> Dreamon -> Le Quartier Pauvre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange | Modified by Nhil
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com